Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Les plantes envahissantes et invasives

La flore littorale du pays d'Iroise est caractéristique. Elle a su s'imposer dans un milieu rude, dominé par les embruns, les pluies, le vent et bien d'autres facteurs de sélection naturelle.

Ici des étendues de bruyères et d'ajoncs,!à une magnifique pelouse maritime avec des touffes d'armeria maritima, des carottes sauvages... Sur les premiers rochers, des lichens jaunes, de la criste marine etc...

Carottes sauvages sur pelouse littorale à la pointe de Landunvez

armérie maritime et pelouse littorale(Melon)

Lande de bruyères (pointe de Landunvez)

Cette végétation si caractéristique fait vraiment partie de notre paysage. Mais depuis quelques années d'autres plantes sont venues s'incruster dans le tableau...

Des plantes venues d'ailleurs ou d'autres milieux mais qui ont la mauvaise habitude de s'imposer et de s'adapter dans tous les milieux où elles sont introduites.

 

La championne : Le radis Ravenelle.

Un plan de radis ravenelle

 

Cette plante est habituellement friande des terres pauvres des friches industrielles mais depuis une dizaine d'années, elle envahit nos dunes et nos jardins à une vitesse vertigineuse.

Elle apparaît et croît très rapidement, secrétant des substances qui tuent toute végétation autour d'elle.

Ce sont sans doute les chevaux qui les ont importées en pâturant sur les dunes après être allés se nourrir plus à l'intérieur des terres .

Une seule solution : l'arrachage !

(30 minutes d'arrachage au dessus du port de Mazou...)

J'ai l'habitude, en me promenant de toujours en arracher une dizaine de pieds (en faisant attention d'arracher le radis avec la tige...)

J'ai l'autre jour été très heureux de constater que cette pratique était aussi pratiquée par 2 autres amoureuses de la côte et je vous invite, vous aussi qui lisez ce texte à arracher les plants qui polluent votre panorama ! (vous verrez, ça fait du bien...)

Dune de Melon envahie par la ravenelle

La ravenelle s'attaque à la végétation littorale (Melon)

 

 

L'ail de l'ours (ou ail triquètre)

C'est une nouvelle venue qui s'impose et prolifère à une vitesse exponentielle !

D'abord une jolie fleur à bulbe qui a surement été importée pour réaliser de beaux massifs, elle a débordé et s'impose partout !

Dès que vous en voyez une touffe jaillir dans votre jardin, vite !!!! arrachez la et enlevez les bulbes. Sinon, vous serez littéralement envahis l'an prochain !

On peut parler d'invasion puisqu'en 2 ans vous aurez plusieurs centaines de bulbes au mètre carré à traquer.

 

Si vous en croisez dans la nature, essayez d'arracher ces plants avec les bulbes (ils viennent avec la tige quand la terre et assez humide.)

Ne les laissez pas sur place, il faut les brûler ou les mettre au compost, une plante arrachée peut repartir d'elle même.

Aucune molécule chimique ne le détruit, à part peut être l'eau de javel...

Ne laissez jamais les fleurs apparaître, il faut les couper très souvent si l'arrachage est difficile .

Vous garderez une forte odeur d'ail sur les mains ! Beurk

Partager cette page

Repost 0
Published by Webmaster