Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2021 1 26 /07 /juillet /2021 09:03

Lors du dernier conseil communautaire, André Talarmin (Président de la CCPI) a balayé d'un revers de main la demande de l’association APPCL de classement de la plage du Crapaud à Lanildut.

Le motif invoqué est pour le moins fumeux : la plage serait en zone portuaire.

La séquence n'est pas longue et commence à 33'40:

séance_conseil_communautaire_CCPI

 

Pourtant, la démarche a débuté début 2020 et le maire de Lanildut nous avait promis, dans un courrier en date du 24 mars 2021 son « engagement » dans ce dossier:

 

La CCPI, qui mutualise le marché des "profils de baignade", semble donc avoir court-circuité la procédure engagée par le maire de Lanildut (qui était favorable à notre demande.)

 

Qu’est-ce que la zone portuaire de Lanildut au fait ?

Il s’agit d’une vaste zone dans laquelle les bateaux peuvent évoluer mais aussi et surtout une zone protégée, notamment par le SDAGE Loire Bretagne qui y interdit, notamment, tout rejet d’eaux usées traitées...

 

 

La CCPI se range, opportunément, derrière cette notion de zone portuaire pour interdire la baignade aux nombreuses familles qui, depuis toujours, s’adonnent au plaisir simple de la baignade en ce lieu mais s’assoit allègrement dessus quant il s’agit d’y déverser des millions de litres d’eaux traitées à proximité.  (dans l'anse Saint Gildas)

 

Il nous apparaît important, à ce stade, de remettre les points sur les i.

 

Une zone portuaire est une zone protégée mais nullement une zone intégralement interdite à la baignade.

Imaginez le nombre de plages françaises qui se verraient ainsi rayées de la carte !

 

Par contre, que la baignade soit interdite aux alentours du quai Cambarell, lieu de déchargement des goémoniers, ou sur le ponton servant à débarquer les passagers en provenance de Ouessant, il n’y a rien de choquant.

 

 

D’ailleurs, le Plan Local d’Urbanisme de la commune paraît très cohérent en la matière

 

Lien vers le géoportail de l'urbanisme:

Plu_Lanildut-geoportail_urba

 

Ainsi, la zone des ouvrages portuaire est délimitée en rouge par la zone Up, les 4/5 de la plage du Crapaud sont en Nsm (naturelle sensible maritime)

Extraits du règlement du PLU de la commune de Lanildut

 

 

 

Les baigneurs ne se baignent pas du tout à proximité du quai mais plutôt près du rocher du Crapaud comme le montre cette photographie réalisée le 10/07/2021 à 18h

 

Il y a donc fort à parier que la CCPI se réfugie derrière l’argument pour le moins vaseux de baignade en zone portuaire pour interdire aux baigneurs de nager dans les eaux limpides de plage du Crapaud.

 

La raison ne serait-elle pas plutôt sanitaire ?

La CCPI craint-elle que le futur rejet des eaux usées traitées de Saint Dénec, qu’elle veut imposer unilatéralement aux habitants de Lanildut, sous leurs fenêtres et à proximité immédiate de leur plage, ne dégrade dangereusement la qualité de ses eaux de baignade ?

 

Alors non, monsieur le maire et monsieur le président de la communauté de commune, nous n’allons pas abandonner en si bon chemin.

Nous persistons à demander, au nom des usagers de la plage du Crapaud, le référencement de la plage auprès de l’Agence Régionale de Santé.

Pas de zone portuaire qui vaille, la directive européenne 2006/7/Ce est claire ! Ce n’est ni le Préfet, ni le maire, ni aucune autre autorité qui définit les sites de baignade, ce sont… les baigneurs !

 

Nous avons le droit de connaître la qualité des eaux dans laquelle nos enfants se baignent.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires