Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 21:56

L'APPCL vous souhaite une bonne et heureuse année 2016.

Première action de l'année: nous avons envoyé un courrier au Préfet suite aux conclusions du commissaire enquêteur( avis défavorable à l'agrandissement du GAEC Avel Vor sur Landunvez). Nous voulons appuyer cette décision.

Un dossier complet, imagé et argumenté a été constitué afin de mettre en évidence nos grosses craintes quant à l'environnement (l'eau, l'air...)

Les problématiques liées à l'eau nous intéressant au plus haut point, nous sommes inquiets d'une telle expansion d'un élevage situé à moins de 2km de Penfoul, au bord de la rivière...

(de 8965 AE (animaux équivalents) à 12090 AE! )

Repost0
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 11:38

L'avis du commissaire enquêteur sur l'élevage Avel Vor est désormais consultable en mairies de Porspoder, Landunvez et toutes les communes limitrophes.

C'est avis est défavorable.

Je vous invite à aller consulter le dossier car il est fort intéressant.

Y sont détaillés toutes les caractéristiques de l'élevage (taille, nombre de bêtes, tonnage de lisier produit, tonnage de lisier épandu, etc...)

Les avis des riverains mécontents.

L'avis des services du préfet mettant en avant les souci de rejets d'ammoniac.

Et la réponse de l'éleveur. (pour qui il n'y a pas de souci d'eau à Penfoul...)

Nous allons nous rapprocher des services du préfet pour connaître la suite des événements.

Si vous êtes riverains et que vous désirez nous contacter, n'hésitez pas.

Repost0
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 11:58
L'AG annuelle de notre association se tiendra le samedi 14 novembre à la salle municipale de Pen ar Vur à Porspoder.
Entrée libre.
toutefois, nous comptons sur vous pour prendre votre cotisation 2015-2016. (10€)
Dans un souci d'efficacité, nous vous proposons le planning suivant :

1) A partir de 17h30: Autour d'un goûter : Cotisations 2015, discussions diverses sur des sujets qui n'apparaissent pas forcément à l'ordre du jour.

2) 18h00: début du compte rendu d'activité. Durée 1h environ.

Repost0
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 11:28
vue satellite exploitation
vue satellite exploitation

Il parait que la crise du porc ravage l'agriculture française...

On l'entend dans les médias tous les jours.

On entend aussi que l'élevage industriel est une cause majeure de pollution des eaux en Bretagne.

Alors comment ne pas être surpris, voire alerté par cette nouvelle demande d'agrandissement de l'élevage EARL Avel Vor de Landunvez?

Je me renseigne sur le sujet en utilisant mon moteur de recherche préféré et je lis sur le site d'Europe 1:

Un problème de "surproduction européenne, pas de prix". Mais pour cette agricultrice installée en "Label Rouge", depuis 35 ans en Loire-Atlantique, "la principale cause de la crise, qu’on n’entend pas aujourd’hui, c’est la surproduction européenne". Car l’Union européenne "produit 10% de porcs en plus de ce dont elle a besoin",

Je creuse le sujet et je me rends en mairie de Porspoder pour consulter le dossier (validé par le conseil municipal).

J'y vois que l'élevage passerait à 12 090 animaux équivalents !

Effectivement, des infrastructures sont prévues pour traiter les déchets et le dossier semble à première vue bien ficelé.

Je m'étais déjà rendu en 2013 dans les mairies pour participer à l'enquête publique lorsque ce même élevage désirait déjà agrandir ses infrastructures et augmenter son cheptel. (Sans réponse à mes interrogations d'ailleurs...)

Cela ressemble à une fuite en avant non?

On produit trop de cochons, alors produisons plus, concentrons toutes les bêtes pour réduire les coûts...

L'élevage en question se situe à moins de 100 m du Foul, rivière se jetant à Penfoul (principale plage de Landunvez), on se doit d'être donc vigilants.

Le plan d'épandage indique que les champs où serait épandu le lisier se situent dans le bassin versant de cours d'eau se jetant sur la côte.

C'est pourquoi il serait intéressant de connaître votre avis sur la question. Si vous avez des infos qui peuvent nous intéresser, nous sommes bien sur preneurs.

Nous ne voulons pas nous opposer bêtement, peut être y a-t'il des raisons valables à un tel projet?

Repost0
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 10:51
AG annuelle

L'AG annuelle de notre association se tiendra le samedi 14 novembre à la salle municipale de Pen ar Vur à Porspoder.

Entrée libre.

toutefois, nous comptons sur vous pour prendre votre cotisation 2015-2016. (10€)

Dans un souci d'efficacité, nous vous proposons le planning suivant :

1) A partir de 17h30: Autour d'un goûter : Cotisations 2015, discussions diverses sur des sujets qui n'apparaissent pas forcément à l'ordre du jour.

2) 18h00: début du compte rendu d'activité. Durée 1h environ.

Repost0
21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 10:07

Connaissez-vous la magnifique dune qui sépare Mazou de Melon sur la commune de Porspoder? Quelle belle balade!

A marée basse uniquement puisqu'à marée haute, le sentier GR34 est purement et simplement coupé par la mer.

Partout sur la côte, un itinéraire de contournement est prévu mais en arrivant à Melon, les promeneurs non avertis n'ont aucune solution si ce n'est rebrousser chemin!

Cet état de fait n'est pas nouveau mais il n'en est pas moins dommageable pour la réputation de la commune et de ses sentiers côtiers.

Le 13 octobre dernier, nous avons rencontré M. Robin, adjoint à l'environnement de Porspoder. Il a bien entendu la requête et se propose de travailler sur le sujet avec la CCPI.

Nous suivrons ce sujet avec le plus grand intérêt.

GR34 à marée hauteGR34 à marée haute
GR34 à marée haute

GR34 à marée haute

Repost0
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 08:13

Revoilà M.Cap !

Cela faisait un petit moment qu'on n'avait pas vu Dominique Cap s'exprimer sur la loi littoral.

Sans actualité précise, sans raison apparente, le président de l'Association des Maires de France pour le Finistère s'invite dans le Télégramme ce matin. (13/10/2015)

Il endosse une nouvelle fois le costume de pauvre maire maltraité par ces puissantes associations locales qui osent porter plainte…

La rhétorique est bien rodée voire un peu redondante. A la manière du VRP qui répète son discours depuis trop longtemps :

1) Commencer par dire que la loi littoral est une bonne loi.

2) Prendre un exemple en grossissant bien le trait (Hanvec dans l'article).

3) Conclure en réclamant une toute petite, minuscule révision de la loi….

Nous connaissons bien ce discours, il est bien huilé, il a en ligne de mire l'article L146.4-1 du code de l'urbanisme.

Or, cet article est la clef de voûte de la loi littoral. Il est le garant de la politique d'urbanisation voulu et souhaitable dans notre pays. Il fixe simplement la règle simple :

On peut étendre l'urbanisation des agglomérations, des villages.

On ne peut pas étendre l'urbanisation des hameaux. On peut toutefois les densifier. (remplir les trous)

La mise en place des SCOT (schéma de cohérence territorial) va, en effet pouvoir « parfaire la mise en conformité avec la loi littoral ».

Ce SCOT est un document supérieur au PLU (plan local d'urbanisme des communes) et on y trouve recensés tous les groupements de maisons des communes concernées. Chacun se voit défini comme : agglomération, village ou hameau.

Si j'étais maire, quelle aubaine que l'arrivée de ce document, plus aucun doute à avoir, je sais exactement et sans le moindre doute si j'ai le droit ou non d'étendre l'urbanisation d'une zone.

Mais je ne suis pas maire… et je sais que beaucoup de maires ne suivent pas M.Cap sur ce sujet.

Chacun peut ensuite prendre ses responsabilités, ou plutôt celle des contribuables de la commune en jouant le bluff avec les associations locales…

Si personne ne va en justice, la loi peut être bafouée et l'inexorable extension urbaine se fait alors sans règle ni cohérence.

Article AMF29 Loi littoral
Repost0
26 juillet 2015 7 26 /07 /juillet /2015 16:08
petite reine...

Une petite réflexion me vient en essayant d'occuper mes enfants durant les vacances... Où sont les pistes cyclables chez nous?

Quand on veut se balader ou aller acheter du pain à 2km de chez soi à vélo, on doit obligatoirement partager la route avec les automobilistes. Et dieu sait comme le stress anime ces conducteurs qui font du 30km/heure depuis plus de 5km à cause des dos d'âne, des ronds points, des passages piétons... de cyclistes!!!

Il n'est pas rare de de faire tailler un short au passage. La sécurité est souvent très limite.

Et que dire des enfants qui ne maîtrisent pas encore à 100% leur conduite...

Pour la sécurité et pour l'accueil des touristes, ne serait-il pas intéressant de se pencher sur cette question?

Pourquoi ne pas réfléchir à la création de pistes cyclable le long de la RD27 ou le long des routes touristiques. (rappelons que le vélo est interdit sur les dunes.

Ou même comme sur la photo de Lacanau (sud ouest) créer des pistes ailleurs avec de belles balades qui mènent aux commerces. ( Melon/ Mazou vers le bourg de Porspoder; Porspoder vers Argenton La route touristique côté terre... )

Repost0
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 08:29

Une alternative aux poisons!

Le vinaigre blanc...

Les grandes firmes de la chimie nous vantent depuis très longtemps les vertus de leurs produits miracles.

Et ça ne loupe pas, au printemps et au début de l'été les mauvaises herbes viennent hanter nos pensées et poussent là où elles n'ont rien à faire...

La tentation est grande de répondre avec la grosse artillerie: herbicide, débroussaillant...

Attention!!! il faut garder en tête le fameux "circuit de l'eau". Si on désherbe dans un fossé le long d'une route par exemple, il faut se rappeler qu'un fossé n'est là que pour véhiculer les eaux de pluie ailleurs, plus bas... et ne nous voilons pas la face, dans nos communes littorales la mer n'est pas loin.

Accepterions nous de nous baigner dans de l'eau au glyphosate? non, bien sur. Et pourtant c'est le cas. Il suffit de regarder le long des propriétés ces fameux fossés jaunis pas le produit miracle ou ces champs gigantesques couleur canari!

Les enfants sont à la plage, ils jouent dans la rivière de Penfoul par exemple... (l'exemple serait le même avec Melon, Mazou, Gwen Trez etc..) que contient l'eau en ce début d'été? remontons la rivière... jetons juste un coup d’œil et cherchons cette couleur jaune caractéristique et gardons en tête que toute l'eau qui n'est pas absorbée par le sol ou évaporées arrive sur la plage...

Alors voici quelques alternatives aux produits dangereux:

 

 

1. Le désherbage à la main. C'est le plus écologique mais effectivement, il faut du temps et beaucoup d'énergie. Toutefois, en arrachant au jour le jour les quelques mauvaises herbes qui osent envahir les allées, cela ralentit l'"invasion".

 

2. Le désherbage thermique: des lances reliées à une bouteille de gaz permettent de griller les mauvaises herbes. Ces produits se trouvent en grande surface de bricolage ou de jardinage. Il ne faut pas se dire que c'est un produit miracle...

 

3. Une alternative au glyphosate existe, beaucoup moins polluante, beaucoup moins dangereuse pour la santé et bien moins chère: le vinaigre blanc! Je suis allé en grande surface, j'ai acheté 1litre de vinaigre ECO+ à 0,33€ (quel investissement!)

Le vinaigre est un mélange d’eau (92 %) et d’acide acétique (8 %).

J'ai pulvérisé sur des mauvaises herbes et l'effet a été radical, et de plus très rapide (dès le lendemain la plante est grillée)

Si la seule solution s'avère chimique optez pour un produit non nocif, non polluant et pas cher: le vinaigre blanc.

Conseil, pulvériser le produit, c'est plus efficace.

 

* Le produit le plus vendu à base de glyphosate est le ROUNDUP de la firme MONSANTO

quelques gouttes de vinaigre blanc sur la plante.

quelques gouttes de vinaigre blanc sur la plante.

Repost0
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 21:34
Molène depuis Quilvit...
Molène depuis Quilvit...

L'A.P.P.C.L vous souhaite une bonne et heureuse année 2015.

Profitez bien de nos beaux paysages!

Repost0